Concert réparti sur internet

Le projet du Concert virtuel réparti vise à répartir les acteurs d’un concert, musiciens, ingénieurs du son, public sur internet. Les sites participant à la performance sont géographiquement séparés et échangent les flux audio en streaming.
Ce projet est une recherche commune entre l’Ircam et le CNAM/CEDRIC.

Le problème central de cette application est la latence introduite par le réseau: pour pouvoir jouer ensemble, les musiciens doivent pouvoir s’entendre sans délai, or la latence du réseau peut atteindre plusieurs centaines de millisecondes (à titre de comparaison, la vitesse de propagation du son dans l’air induit pour les musiciens d’un orchestre symphonique une latence pouvant aller jusqu’à 40 millisecondes).
Dans l’application développée, les différents sites du concert sont reliés par des flux audio RTP échangés sur des adresses multicast. L’estampillage temporel fourni par RTP permet de dater les échantillons et de les resynchroniser en introduisant un délai qui compense la gigue de la latence du réseau. Le délai peut être choisi en fonction de la pulsation du morceau joué, ce qui correspond pour les musiciens à jouer un ou plusieurs temps en avance par rapport au retour.
L’application a été implémentée avec jMax. Elle a été testée en situation réelle, en particulier lors d’une expérimentation publique pendant le festival Résonances 2003 à l’Ircam. Le film sur Renater « Le Réseau Pensant » contient une présentation du concert virtuel réparti.
Un futur envisageable pour cette application serait le développement d’un logiciel P2P qui permettrait de s’affranchir du multicast: actuellement, le traffic multicast n’est en général pas routé par les fournisseurs d’accès internet pour les particuliers (adsl ou cable).
Quelques liens:

  • le site sur le concert virtuel réparti réalisé par Nicolas Bouillot, chercheur au CEDRIC qui a développé l’application
  • la page décrivant l’expérimentation durant le festival Résonances 2003
  • le film Le Réseau Pensant, écrit par Marie Odile Monchicourt, qui contient une séquence sur le concert virtuel réparti

Laisser un commentaire